Les libristes s'emparent des nanotechs
Notre "association loi 1901 kernel" utilise des extraits de l'article :


Les libristes
s'emparent
des nanotechs

Aux abords de l'échelle nanométrique, les acteurs, pilotes et cadres des kernels web 4.0 travaillant grâce aux scientifiques, aux politiques, aux industriels, entrevoient des possibilités sociales, économiques, culturelles fascinantes :

 - calcul quantique ;
 - électronique moléculaire ;
 - matériaux aux propriétés inédites ;
 - biopuces sentinelles ;
 - nanotube radio (idée de base pour radiomentale) ;
 - médicaments pilotés ;
 - micro société schizophrénique démocratique…

Tant mieux ! Mais attention ! Où est l'individu ? Le simple citoyen ?

Le très important rôle des citoyens laïques, vierges de biopuces pour faciliter la construction puis le pilotage de micro société démocratique dans le web symbiotique, nous conduit à :

- traiter la fracture numérique du web symbiotique ;
- lutter contre toute ésotérique dictature, due au tribalisme ;

dans le but d'assurer le bien être comme le développement durable de tout vierge de biopuces, ainsi que de tout porteur de biopuces, résidant en même temps dans le maillage civil libre des territoires numériques de la nanosanté comme des nanomondes.

Des mouvements "monarchistes" (praticiens de santé ; gouverneurs ; bioingénieurs) infiltrent les nanosciences avec un impératif : construire :

leurs sujets numérisés, (acteurs ; pilotes ; cadres) vivants dans leurs couples (rue ; web) d'OS web 4.0 de leur Empires Cybernétiques en intégrant les biotechnologies disponibles sur "le marché implicite du pouvoir occulte des technosciences", pour leurs Bêta qu'antennes (individus numérisés).

Un Bêta qu'antenne est un simple individu ignorant qu'une "ruche civil propriétaire" le manipule grâce à :

- un Gilet de Rétention Schizophrénique (bioingénierie) piloté grâce à un Gilet web 4.0 ;
- un dispositif Radio "Fréquence millimétrique" pour Objets Communicants (ROC) de type biopuces ;

afin de piloter les schémas mentaux du Bêta qu'antenne, pour lui imposer l'usage de leurs Réflexes Cognitivo-Comportemental, ainsi que faciliter l'installation de leurs Réflexes Cognitivo-Comportemental dans le voisinage du Bêta qu'antenne, par empathie.

Dans notre République Laïque Française sommes-nous partants pour ces usages ?

Où en est la régulation des dispositifs Radio "Fréquence millimétrique" pour objets communicants de type biopuces (web symbiotique) ?

Qui se mobilise pour débattre de ces projets politiques ?

Rappelons que le 30 octobre 1938, veille d'Halloween, début de la radio, Orson Welles avec la troupe du théâtre Mercury diffusent sur le réseau CBS une adaptation du roman "La Guerre des mondes" aux États-Unis. Malgré les avertissements très clairs du début comme de la fin de l'émission, de nombreux auditeurs se sont laissés berner. Ils ont cru que la Terre et Mars étaient en guerre (et que les Terriens perdaient en quelques heures).

Cependant, le sociologue Pierre Lagrange, après être remonté aux sources, pense que la panique engendrée par l'émission de Welles fut largement exagérée.

Il y eut bien quelques rares cas particuliers d'affolement mais point d'hystérie collective...Il s'en explique dans son livre "La guerre des mondes a-t-elle eu lieu ?" sorti en librairie chez Robert Laffont en juin 2005.

Aujourd'hui, rappelons qu'en 2010, veille de 14-18, début des couples (rue ; web) d'OS web 4.0 des flottilles symbiotique des nanomondes comme du brevetage du vivant comme de la biologie synthétique, Charles Trojani président de l'association loi 1901 kernel, médium des micros sociétés schizophréniques, diffuse sur le web 1.0 le concept "kernels des nanomondes".

Malgré les avertissements très clairs, de nombreux cyberacteurs se sont laissés mener en bateau par les experts de la société de l'information qui ont cru que les porteurs de biopuces pourraient entrer en guerre contre les vierges de biopuces (et que les Vierges perdraient tout en quelques minutes, à cause du potentiel d'action des flottilles symbiotiques des ésotérique dictatures) si tout un chacun se met à réduire la fracture numérique du web symbiotique.

Cependant, les sociologues experts du web symbiotique (options sociales de l'e-santé), après être remonté aux sources (santé ; gouvernante ; technique) des flottilles symbiotique, pourront démontrer que les troubles sociaux engendrées par l'émission de charlestrojani sont largement exagérées. Il y eut bien quelques rares cas particuliers d'affolement mais point d'hystérie collective...Cependant nous pouvons nous demander si La CyberGuerre (Capitalisme web 4.0 ; Open Source web 4.0) aura bien lieu a cause de :

- la brevetabilité du vivant couple (biopuces ; citoyen) ?
- l'usage de la biologie synthétique ?
- les Stendards Ouverts avec Interopérabilité (SOI) dans le maillage civil libre des flottilles symbiotiques ?

En effet, si les Cogniticiens peuvent le penser (radiomentale pour micro société schizophrénique) les Nanotechniciens peuvent le construire (nanotube radio d'Alex Zettl) les Biologistes (neurologue) peuvent le développer (biopuce radio à ADN ?) les Informaticiens peuvent le surveiller et le contrôler.

Par les kernels d'OS web 4.0, grâce au tripode (bioéthique ; biodroit ; biopouvoir) avec les Centre de formation web symbiotique, s'émanciper d'une ésotérique dictature, c'est possible !

Propriétaire de couple (biopuces ; citoyen) ou libriste du web 4.0, exprimez-vous !

Faites entendre vos voix, vos besoins, vos envies.


Le monarchisme est une "doctrine politique" qui prône la monarchie, c’est-à-dire une forme de gouvernement dans laquelle l'État est dirigé par une seule personne qui représente ou exerce l'ensemble des pouvoirs.

Le mode de désignation du monarque n'est pas nécessairement héréditaire.

il peut aussi être élu, comme c'était le cas pour :

 - les empereurs du Saint Empire romain germanique ;
 - les doges de la République de Venise.

Cependant, les mots monarque et monarchisme sont presque toujours utilisés à la place de ceux de roi et royalisme, en particulier dans les textes de ceux qui critiquaient la royauté sous l'Ancien régime.

On parle aussi, avec le présidentialisme, de monarchie républicaine.

Si l'on admet l' "identification" entre royauté et monarchie, plusieurs monarchismes sont concevables :

- la monarchie de droit divin, système qui considère que toute autorité vient de Dieu, et que le roi est considéré comme Son lieutenant temporel et doit protéger l'Église catholique. Ce système repose sur plusieurs grands thèmes fondateurs, en particulier le baptême de Clovis, les royautés de Salomon et David, la « mission divine de la France », ...

- la monarchie absolue, système dans lequel le gouvernement repose tout entier sur la personne du roi ou de la reine et dans lequel le parlement est soit absent, soit réduit à des pouvoirs consultatifs.

Le pays qui se rapproche le plus de ce type de régime est le Liechtenstein.

- la monarchie constitutionnelle, système dans lequel les prérogatives du roi sont définis et limitées par une constitution écrite.

- la monarchie parlementaire, système dans lequel le roi indépendant des partis, exerce une autorité morale, magistrature suprême d'influence et d'arbitrage dans la vie politique, le gouvernement, étant seul responsable devant le parlement.

La monarchie parlementaire, dès lors qu'elle est dotée d'une constitution, est par définition une monarchie constitutionnelle, comme c'est le cas pour les monarchies suivantes :

     -     Espagne ;
     -     Belgique ;
     -     Pays-Bas ;
     -     Danemark ;
     -     Norvège ;
     -     Suède ;
     -     Luxembourg ;
     -     Monaco ;
     - ... ;
     -     Cambodge ;
     -     Maroc ;

ou comme ce fut le cas en France de 1814 à 1848 sous la première et la seconde Restauration et la Monarchie de Juillet.

Toutefois, il existe des cas où la monarchie parlementaire n'est pas constitutionnelle, comme au Royaume-Uni, dépourvu de constitution écrite mais disposant de :

 - lois fondamentales du royaume (Empire Cybernétique ?) ;
 - Droits Coutumiers sur les :

     - Béta qu'antenne
?
     - Automate intelligent ?
     - Humain numérisé ?

Liste des mouvements monarchistes :

 - l'Action Française ou Cercle Royaliste d'Action Française (CRAF) :
   mouvement créé au début du 20ème siècle et qui a marqué la classe politique française.
 - Restauration Nationale :
   mouvement issu d'une scission avec l'Action Française en 1993 et qui revendique son héritage.
 - Rassemblement Démocrate :
   mouvement politique centriste visant à fédérer les démocrates-royalistes.
 - Nouvelle Action Royaliste :
 - Alliance Royale :
   parti politique royaliste créé en 2001. Il veut introduire la question des institutions dans le débat politique français en participant aux élections. La première élection où l'Alliance Royale s'est présentée a été l'élection européenne de juin 2004.
 - Contre Réforme Catholique :
   mouvement traditionnel catholique monarchiste qui se focalise surtout sur le débat religieux.
 - UCLF :
   Union des Cercles Légitimistes de France : défend la monarchie française traditionnelle et ses ''Lois Fondamentales'' sans rien emprunter aux idéologies libérale, socialiste ou nationaliste, toutes postérieures à 1789.
 
Le propriétaire de cette page Web n'a pas activé l'extra "Liste top"!
Bouton "J'aime" de Facebook
 
Publicité
 
 
Nombre de visiteurs 137809 visiteurs
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=