Statuts_Associatif

Le texte (URL source ci-dessus) a été publié en tête du numéro spécial de la revue Historiens & Géographes consacré au Centenaire de l’Association des Professeurs d'Histoire et de Géographie (A.P.H.G.) en novembre 2010 (n°412).

Jacques Portes se trouve être Professeur émérite à l’Université de Paris VIII- Vincennes. Il a présidé l’A.P.H.G. de 2007 à 2011. Il est Président d’Honneur de l’Association A.P.H.G.

« Monsieur le Professeur Jacques Portes à écrit » :

Alexis de Tocqueville, en 1835, dans la Démocratie en Amérique, insistait sur la vitalité du tissu associatif américain, qui expliquait en partie, selon lui, le dynamisme de la société et les promesses de la démocratie :

« Il n’y a rien, suivant moi, qui mérite plus d’attirer nos regards que les associations intellectuelles et morales de l’Amérique (...) elles sont (...) nécessaires au peuple américain. Dans les pays démocratiques :
la science de l’association est la science-mère ;
le progrès de toutes les autres dépend des progrès de celle-là (...)
Pour que les hommes restent civilisés ou le deviennent, il faut que, parmi eux, l’art de s’associer se développe et se perfectionne dans le même rapport que l’égalité des conditions s’accroît. »

Le jugement du brillant analyste s’adapte tout à fait bien à la loi du 1er juillet 1901, qui, en France, a donné naissance officielle aux associations.

« L’association est la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun, d’une façon permanente, leurs connaissances ou leur activité dans un but autre que de partager des bénéfices.
Elle est régie, quant à sa validité, par les principes généraux du droit applicable aux contrats et obligations » (Journal Officiel).

Les progrès de la République et l’affirmation de sa laïcité, au moment des lois de séparation de l’Église et de l’État, expliquent cette loi libérale :
  • dont les effets sont considérables ;
elle a abouti à la rapide éclosion de dizaines de milliers d’associations diverses et y a ancré certains des principes de base de la démocratie. En 2010, existent en France 1,1 millions d’associations selon la loi de 1901.

« L'Association loi 1901 kernel, à Marseille en France, vous prie d'agréer, Monsieur le Professeur Jacques Portes, l'expression de sa considération distinguée. »

L'Association loi 1901 kernel, à Marseille, en France, a pour objet la prospective, la recherche, l'étude, de concepts facilitant le développe personnel de soi en tout « dual » (terrain, web) dans le contexte national cybersocial.

Dans le domaine réel, le monde sensible nous sommes tous Autodidacte, certes, mais, semi !

Car toujours 
endéans le « dual » (naturel & artificiel) monde sensible.

Cher citoyen républicain !
Avatar e-citoyen républicain 2.0 !
Avatar (((biopuces, citoyen))) républicain 3.0 !
  1. Comment s'unir à tous « dual » (naturel & artificiel) Français
    adhérent à une association loi 1901
    avec Chrysalide (site, forum, wiki) tchat, tweet,

    tout en restant aussi libre qu’auparavant en République ?
  2. Comment agir en « dual » (cybernétique & société),
    de manière adéquat pour être soi, travailé(e) & libre en France ?
  3. Qu'est-ce qui doit être fait en « dual » cybersocial,
    dans l'intérêt général de tous français, donc pour soi ?
- D'une part, l'association loi 1901 kernel propose d’abord, et avant tout, en relation duale (cyber, sociale) la pratique de l'Art d'apprendre comme est ouverte à tous, sans niveau pré-requis.

L'Association loi 1901 kernel propose, en relation duale (cyber, sociale) la pratique de la pensée scientifique (observer, décrire, mesurer) pour faciliter la pratique de l'Art d'apprendre sur les tissages des connaissances (idée, principe, méthode, orientation du produit).

L'Association loi 1901 kernel propose, en relation duale (cyber, sociale) la pratique de l'essai philosophique, où il se trouve être question de développer une conception « duale » (cyber, sociale) en
« duale » philosophie « politique & bio politique » autour de soi comme en soi :
  1. Claire sur le plan conceptuel ;
  2. Adéquate sur le plan scientifique ;
  3. Responsable sur le plan (cyber, social) de l'entreprise, en le « dual » (cyber, social) « politique bio politique ».
Essai philosophique correspondant à « un prolongement par continuité » de la conception « philosophique politique » de « la matrice » de la « duale » nation, la République de Jean-Jacques Rousseau. Jean-Jacques Rousseau ayant établi le légitime contrat social ou principes du droit politique de la nation Française.

- D'autre part, l'association loi 1901 kernel propose une légitime méthode électronique (acte authentique) de propositions de lois, conventions, devoirs & droits, publique, dans le cadre de la complétude télé administrative, pour établir en droit la légitimité du pouvoir
« politique bio politique » de la « duale » (naturelle & artificielle) nation Française :
  • grâce à une proposition, « dans le corps social publique de la matrice », d'un « complet » contrat « dual » (cyber, social) ou principes du droit « politique bio politique ».
  • de l'« unité-duale » de la France ;
de notre « dual » (cyber, territoire) Français !

Pour établir notre bio (éthique, droit, pouvoir) Français !
Pour établir, l'égalité de tous, devant la norme Française !
Ainsi que, l'universalité, de la norme Française !

Le « concept » du “bio au nanoscope” se trouve-t-il adaptable au « concept » philosophique de la bio politique de l'humanité médiatisée ?

A l'exemple de, en
« dual » (cybernétique, social), la “duale” (sensible, insensible) philosophie “politique bio politique” de la télé médecine du futur homme moderne des années 20 !
« duale » philosophie « politique & bio politique » autour de soi comme en soi
 
Aucun lien qui ait déjà envoyé plus d'un visiteur à cette page web n'a encore été enregistré!

Ton lien doit-il s'afficher ici?
Il te suffit de t'inscrire ici:
=> Vers l'inscription
Un kernel des nanomondes
 
Publicité
 
 
Nombre de visiteurs 151455 visiteurs
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=