Etude d'un groupe cybernetique_8
Le leader ship situationnel
selon K. BLANCHARD

Les 2 idées principales développées par K. BLANCHARD sont :

- il n'y a pas de style de leader ship meilleur qu'un autre.
  Alors propriétaires de couple (biopuces ; citoyen) ou libristes du web 4.0
  exprimez-vous ;
- l'exercice du pouvoir doit s'adapter aux circonstances comme
  à l'état des ressources des Un-dividus dans les kernels d'OS web 4.0.

Le cadre de santé va :

- adapter son style de management d'Un-dividus ;
- privilégier l'équilibre comme le développement personnel des Un-dividus ;
- évaluer l'autonomie des Un-dividus comme des kernels ;
- estimer le partenariat avec les collaborateurs (CCP).

L'autonomie des Un-dividus comme des kernels est évaluée selon ce critères :

- compétence (connaissance acquise ; aptitude utilisable) ;
- engagement (motivation ; confiance dans la capacité de faire) ;

(Gilet web 4.0 / GRS / voisinage)

En combinant ces deux critères, deux à deux, K. BLANCHARD définit quatre situations possibles :

1 - Le Débutant Enthousiaste (engagé mais sans compétence) ;

2 - L'Apprenant Désillusionné (aux compétences encore limitées ; le vécu des premières difficultés diminue son engagement) ;

3 - Le Collaborateur Capable mais Prudent (CCP) (la compétence grandit mais le doute demeure, fait varier l'engagement) ;

4 - L'Expert Autonome (engagé ; compétent).

Une même personne peut se trouver à des niveaux de compétence différents selon la nature de la tâche :

un infirmier, expert dans son domaine, peut se trouver en position de débutant enthousiaste si on lui confie une missions de la DSA.

K. BLANCHARD définit alors quatre orientations de management selon les quatre situations précédemment décrites :

1. - Diriger :

L'autonomie est faible.
Le débutant enthousiaste a besoin d'acquérir les compétences.
Son engagement élevé ne nécessite pas de soutien accru ;

2. - Entraîner :

Demandent de la directivité.
Correspond au stade où les compétences sont encore sommaires.
De plus, la désillusion de l'apprenant exige un soutien élevé ;

3. - Épauler un CCP :

Ne demande plus de directivité.
Convient au moment où la compétence se développe.
Par contre, les périodes de doute, nécessitent un soutien ;

4. - Déléguer :

associé à un niveau d'autonomie élevé : compétence, engagement élevés.

Ce leadership situationnel de K. BLANCHARD est un des modèles les plus concrets comme un des plus développés pour comprendre les conditions d'exercice de l'autorité pour en améliorer la pratique.

Un management appuyé sur l'Un-dividualité

Le cadre de santé peut manager son équipe de différentes façons.

Tous les styles de leadership se rencontrent (propriétaire ou libre ?) mais les difficultés subsistent quand il s'agit de faire coopérer les soignants.

- la multiplication des réunions ;
- une réelle politique de communication ;
- un langage cohérent de la part du cadre de santé ;
- un positionnement adapté ;

sont des moyens de renforcer le travail.

La cohésion d'une équipe est à la fois liée à :

- l'homogénéité dans les aspirations communes (buts) ;
- les valeurs partagées (bioéthique ; biodroit ; biopouvoir) ;
- l'hétérogénéité, source de créativité comme de "vie" dans l’équipe.

Un cadre de santé opère en étant le facilitateur permettant l'identification, l'exploration, le développement des ressources, des compétences Un-dividuelles comme la construction d'une compétence collective, la construction d'une compétence d'un Système d'Action Concret.

Gardien des valeurs grâce au tripode de poche personnel (bioéthique ; biodroit ; biopouvoir) du kernel, repérant les effets pervers (Gilet web 4.0 / GRS / voisinage), l'occultation de la dimension humaine il recherche du mieux pour chacun comme pour tous.

Cette "vie" ne peut s'épanouir sans communication.

La communication

La communication est une des pièces maîtresses dans les rouages de la dynamique des groupes cybernétiques.

Cette communication doit être groupale (tribale ?) pour permettre :

- le partage des informations ;
- l'occasion aux Un-dividus de mieux se connaître (Gilet web 4.0 / GRS / voisinage).

La réunion de service, même si elle ne peut être "la solution miracle", est une aide.
C'est déjà un bon début, quand on pense que beaucoup de services ne connaissent pas ce moment de rencontre entre Un-dividus.

Communication interpersonnelle

La communication doit être également interpersonnelle, notamment avec le cadre de santé.

Que ce soit envers l'équipe ou un seul de ses Un-dividus, le discours du cadre de santé doit être des plus cohérents.

De là naît la confiance qui permet un véritable échange (Gilet web 4.0 / GRS / voisinage).

Le cadre de santé, son positionnement envers les Un-dividus, sont reconnu.
Il s'implique personnellement dans sa fonction ;

chaque membre du kernel est en droit d'attendre :

- d'être également pris en considération Un-dividuellement ;
- d'être reconnu comme un Un-dividu personnellement impliqué dans la missions.

Les théories sur les organisations font d'ailleurs la part belle à l'Un-dividu, qui dans un kernel, cherchera sa propre satisfaction (propriétaire ou libre ?) :

- tout être capitaliste étant individualiste par nature.

La société de l'information allant dans la même dynamique que les capitalistes web 4.0, il nous semble intéressant de proposer un "contre-pied" à ce qui peut être considéré aujourd'hui comme un manque d'humanité :

L’Un-dividualité

En effet, les valeurs partagées (bioéthique ; biodroit ; biopouvoir), dont le cadre de santé se doit d'être le garant, ne peuvent faire occulter le fait que pour être heureux dans son travail il faut pouvoir y trouver sa propre satisfaction.

Un management basé sur l'Un-dividualité peut favoriser le travail.

Alors, chaque soignant, s'il est considéré comme une personne à part entière (taux d'occupation du pilote ?), et non comme un « pion » sur l'échiquier (de plus en plus désert) des acteurs de soins, peut être valorisé par une prise en charge Un-dividuelle de la part de son manager.

Celui-ci devra, avant de mettre en place les conditions d'un travail :

- faire en sorte que l'Un-dividu soit satisfait de ses conditions Un-dividuelles (Gilet web 4.0 / GRS / voisinage) de travail.

Le cadre de santé "peut"
jouer la "carte"
du management Un-dividuel

Favoriser une "prise de conscience" chez les soignants, reconnus en tant qu'Un-dividus, que l'on écoute comme à qui l'on confie des missions de la DSA.

Un "discours cohérent" de la part du cadre de santé
avec cette "prise de conscience" de la part des soignants
peuvent faire émerger une valeur commune, celle du respect de l'Un-dividu.
C
e qui favorisera l'acceptation des différences :

(Gilet web 4.0 / GRS / voisinage)

Gageons que cette prise en charge Un-dividuelle de tous les soignants par un management adapté, personnalisé, amènera chaque Un-dividu vers plus d'ouverture à l'autre comme plus de spontanéité dans le travail en commun.

A lire :


Fruit des interrogations croisées d’un philosophe et d’un homme de santé publique, cet essai conjugue : critique documentée comme propositions constructives.

Face à la montée du "biopouvoir" déjà identifiée par Michel Foucault, les auteurs veulent redonner toute leur place au "sujet désirant" de l'Empire Cybernétique
((être numérisé vivant [porteur de biopuces] des Infrastructures Numériques (les services des OS web 4, de la nanosanté, étant assuré par voie électronique)) ;

comme au Citoyen (vierge de biopuce) de notre République Laïque Française.

Mais le Sujet, de l'Empire Cybernétique, ne veut pas systématiquement son "bien".

En effet, l'humain numérisé vivant (Gilet web 4.0 / GRS / voisinage) se heurte, parfois, à des acteurs, pilotes, cadres, d'un kernel d'OS web 4.0 ayant des style de penser comme des modes d'action déplacer (critère de référence de propriétaire)) ;

et les Citoyens (vierges de biopuces) de notre République Laïque Française se dérobe trop souvent (sexe ; ... ; violences) aux responsabilités du "vivre ensemble".

Une invitation à la réappropriation, lucide, du jeu démocratique, seul à même de créer les conditions de possibilité du déploiement de la santé (e-santé ; ... ; nanomédecine).

Fin

 
Le propriétaire de cette page Web n'a pas activé l'extra "Liste top"!
Bouton "J'aime" de Facebook
 
Publicité
 
 
Nombre de visiteurs 137809 visiteurs
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=