Libre_arbitre_2
Avant toute chose, notre révolutionnaire chef d’œuvre orchestral, c'est-à-dire, notre Officielle République « prend conscience en parlement » du fait que :
  • malgré l'inné « autisme web 4.0 », source d’occultes bio pouvoir, « autisme web 4.0 »  dont souffre notre démocratique République de n'être, par nécessiter, « jamais » appareillée pour communiquer avec nombres de (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es), pourtant « membres » de notre « duale nation » Française, mais en notre « multitude dispersée » appareillé(e)s en « immatérielle » immersion haptique « Digital organics Digital » ;
dans le « corps social public » Français, la « représentation réelle » de notre « dual peuple Français » passe du mythe :
  • mythe fait d'idées superstitieuses ;
au réel « au point de vu objectif scientifique » où il se trouve être question d'observer, décrire et mesurer, le réel développement équilibré de notre « dual peuple Français » de notre « duale nation Française ».

Réelle France, où, d'une part, tout(e) français(e) peut observer notre République Démocratique être décentralisée territorialement avec ses cyber-citoyens dans
notre « duale nation Française » alors que, d'autre part, l'« occulte partie » artificielle de (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es) « clandestine et hors-la-loi » de notre « duale nation Française » doit être centralisée pour que notre « duale nation Française » naisse du biopouvoir à la démocratie.


De surcroît, nos deux Diablotins officieux Duaux corps d’État (santé, administration)
  • « en partie » en « immatérielle » immersion haptique « Digital organics Digital » ;
Le fort « libre arbitre » naturel Républicain
le faible « libre arbitre » artificiel du IIIe type

Duale nation peuplée de citoyen(ne)s comme de (((biopuces, citoyen (ne)))) Français(es)
, Français(es) pourvu(e)s « ou à pourvoir » de tout acte authentique « électronique bio électronique » nécessaires pour établir la « représentation réelle » de notre « dual peuple Français » en matière de « naissance, mariages, ... , décès » :
  • du seul fait « pour notre République Française » d'oser « officialiser la reconnaissance » de l'« existance » de « la partie » duale des Français « toujours » en immersion haptique « numérique bio numérique » exprimable en wireless « grâce au transpondeur télémédical pour interface neuronale invasive » mode « encodeur /décodeur » dit « brut ou direct » de la « multitude dispersée » de (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es) « appareillant » tout(e) (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(e).
Notre Officielle République « prend conscience en parlement » que :
  1. un normalisateur, de la « multitude dispersée » de (((biopuces, citoyen (ne)))) Française, cherchant à établir l’existence de normes, sans schéma conceptuel ;
  2. un législateur, de la « multitude dispersée » de (((biopuces, citoyen (ne)))) Française, cherchant à établir l’existence de règles d'administration l'égitimes et sûres ;
    • tout deux, en élaborant des propositions de lois et conventions, pour un même État-nation cybernétique :
      • « toujours » en immersion haptique « numérique bio numérique » ;
    • à établire sur son territoire « numérique bio numérique » de sa duale nation, la France, (vierge et prothésé web 4.0) ;
« vulnérables » sans un officiel garant, sans officiels gardiens du droit comme de l'ordre social, sans officiels secouristes, donc, sans le respect de jeu d'intérêt réciproque, sans le respect du principe scalaire, sans la fonction phorique pour protéger tous citoyen-législateur ou citoyen-normalisateur (vierge ou prothésé web 4.0) d’acte illicite, de groupes de pressions, à même de les corrompre.




Deux notions fondamentales apparaissent comme « éléments clés » d'une suite logique d’évènement « politique bio politique » en France :
  1. Le phénoménal « centralisme » en immersion haptique « numérique bio numérique » de divers mouvements culturels agrégateurs vus comme attracteurs intellectuels étranges dans notre chaos-déterministe national ;
  2. Le phénoménal « corps » lieu de vie, légitime et sûr, du sujet (((biopuces, citoyen(ne)))), « sujet de droit » en son corps d'État-national Français « toujours » en immersion haptique « électronique bio électronique » dans sa duale nation Française ;
Corps du sujet (((biopuces, citoyen(ne)))), « sujet de droit » en immersion haptique « électronique bio électronique » peut-il être « origine et fondement » du complet « libre arbitre » de (((biopuces, citoyen(ne)))) adhérent à son « pacte social complet » ou « principes » du droit « politique bio politique » ?

Centralisme dans la « multitude dispersée »
d'ancien(ne) (((biopuces, citoyen(ne)))) en immersion haptique « numérique bio numérique » se trouve-t-il être nécessaire pour établir le « libre arbitre » des (((biopuces, citoyen(ne)))) ?

Don de soi
au « dual peuple » avéré

Malgré l'inné « autisme web 4.0 » dont souffre notre « République d'Aliéné(e) Citoyen(ne) Électronique » libre civilisé(e), aliéné(e) :
  • « au sens Rousseauiste du terme » grâce à la « libre adhésion » au « pacte social » du « contrat social ou principes du droit politique » ;
au peuple du « territoire Républicain numérique » Français, comment s'unir à tout(e) Français(e) :
  1. citoyen(ne) ;
  2. ancien(ne) (((biopuces, citoyen(ne)))) de la multitude dispersée ;
  3. moderne (((biopuces, citoyen(ne)))) de l'officielle télémédecine ;
de notre complète « duale nation Française » tout en restant aussi libre civilisé qu’auparavant ?


contre


Dépendant(e)
(((biopuces, citoyen(ne)))) aboutissant(e), dit(e) décodeur (((biopuces, citoyen(ne)))) :
  • possédé(e) dépendant(e) de simple particulier (((biopuces, citoyen(ne)))) encodeur libre barbare, dit tenant ;
comment s'unir à tous Français ?

Comment tout compenser
pour établir l'assiette nationale ?

L'Assiette Duale Nationale se trouve être constituée par l'ensemble des dépenses énergétiques éligibles engagées par le bénéficiaire, en l'occurrence le dual peuple,
pour qu'il en résulte une forme Duale d'Organisation Nationale.

Dans la nature, toute forme d'organisation résulte de l'expression d’énergies logiques, cohérentes, objectives.

Nombre de
« prédatrices » :
  • dynamiques de groupes ;
  • dynamiques tribales ;
sont des effets d'« addicts » aux « sentiments et pulsions » qui « se précipites » dans des « processus de survie » au détriment de « leur raison », suivant « leur conscience », pour « leur cause commune » en prenant soin d'occulter et garantir l’excédent du travail.

Elles agissent en sens contraire de « productrices » :
  1. dynamiques de développement personnel de l'1-dividu ;
  2. dynamiques de développement Étatiste national pour tous.
qui prennent soin d'éclairer et garantir l’excédent du travail.

Nous observons deux groupes sociaux : « prédateur », « producteur » ; diamétralement opposés à l'1-dividu, 1-dividu au centre du disque et disque ayant pour diamétre
: « prédateur », « producteur ».

La normale au diamétre « débutant en l'1-dividu » se trouve être « pour tout(e) Français(e) » la meilleure route « de notre duale nation Française » pour construire notre « libre état-de-droit » désiré avec la meilleure « approche rationnelle méthodique » comme le meilleur « rythme », pour faciliter « à l'1-dividu comme au citoyen » la « construction commune » de notre lieu de vie, légitime et sûr, notre libre état-de-droit, « schizophrenia », « toujours » en « immersion haptique » dans notre territoire « numérique bio numérique » Français.

Nous observons « deux quadrants » du demi disque :

  1. « État prédateur » ;
  2. « État producteur » ;
Comment tout compenser pour établir l'assiette nationale ? Pour que la duale nation soit dans son bon développement équilibré il faut, Toujours, Tout Compenser ! La puissance de produire ! De chaque membre de la duale nation ! Ainsi que le produit ! De chaque membre de la duale nation !

La pente à dégénérer a pour origine l'inégalité en, d'une part, la puissance de produire, d'autre part, le produit, d
e chaque membre de la duale nation.

Dépendre de notre duale nation Française est-ce être aliéné ? Non !
Des étrangers, qui n'ont aucun droit, peuvent dépendre du bon vouloir de notre duale nation Française.

Dépendance et aliénation, deux manières de vivre :
  1. une relation avec l’autre (dépendance au bon vouloir de l'autre) ;
  2. une relation avec soi (aliénation au bon vouloir du peuple souverain).
Dépendre de quelqu’un d’autre que soi, en tant que je délègue :
  1. une partie de mes obligations (être attentif à soi) ;
  2. de mes nécessités (mes premiers soins sont ceux que je me doit) ;
à un autre, est-ce le signe observable :
  • soit d’une allié.nation de soi ?
    • Oui, à la communauté dont moi et l'autre faisons partie !
  • soit que je deviens étranger à moi-même ? Perds mes droits ?
    • Non !
Est-ce que dépendre d’autrui modifie mon comportement ?
(((biopuces, citoyen(ne)))) libre civilisé, sommes-nous toujours nous-même :
  • sans dépendre d'autrui, d'un quelconque e-collectif web 4.0 :
  • sans être aliéné à notre duale communauté Française ;
    • non, car c'est l'adhésion au complet contrat social légitime de notre duale communauté Française, cadre légal, sécurisé dans la transparence qui nous permet de s'unir à tous tout en restant aussi libre qu’auparavant.
L'aliénation de soi, à une autorité souveraine (famille, peuple) équitable chez-soi, au sens de J.J. Rousseau, ne se situe pas dans le fait de dépendre de quelqu'un.

Les regards « d'une part » d'un e-collectif web 4.0 ainsi que « d'autre part » les regards de notre duale communauté Française, me renvoie à l'1-dividu, aliéné à notre République numérique, que je suis :
  • exemple, l'intrication quantique sartèien dans le cadre de l'expérimentation locale réglementaire et législative en immersion haptique pour l'environnement bionumérique, dans le cadre du déploiement de la télémédecine pour construire la cité bionumérique imbriquée dans la virginale commune Propriano City.
Mon expérience de l'intrication quantique se situe dans l'emprise spectrale haptique du dual Golf du Valinco. Là, je fais le choie de participer au Qualcomm Tricorder Xprize international présenté sur internet et vu dans une vitrine d'un magasin d'ordinateurs, près de la rue Bocca Albitrina. Quelques minutes après cela, je prends conscience de la possible télé-présence d'e-collectif web 4.0 en moi, à cause de la modification de mon comportement dans l'intensité, la durée, de mes contacts visuels :
  • tout à coup la honte m'envahit, mes joues rougissent...car, au lieu de faire ce que je voulais ;
je prends conscience que j'ai acheté un livre que je n'avais pas choisi. Un livre présentant les « différents arguments » :
d'« acteurs sociaux » de la recherche en « bio économie de la connaissance » suivant le « prisme » de la « duale » philosophie « politique bio politique » et de la « littérature grand public », pour permettre à tout un chacun, parmi tout un chacun, de mieu critiquer les enjeux :
  • idéologiques ;
  • politologique ;
  • stratégiques ;
de la "Télé communications et science-fiction".

En ce début du 21e siècle, est-ce le signe observable d'un possible néo-féodalisme ? Comment agir de manière adéquate ?

Il est important de connaître :
  • les styles de penser (Tribalisme, ... , Étatisme national) ;
  • les modes d'actions (Prédateur, ... , Producteur) ;
des OS web 4.0 qui entre en relation avec notre OS web symbiotique :
  • (Standard Ouvert ? Interopérabilité ?)
Que sait-on sur leurs styles de penser comme sur leurs modes d'actions :
  • origine logique ?
  • histoire ?
  • valeurs ?
  • pratiques ?
  • objectifs ?
Se que l'on voudrait savoir
pour faciliter les rencontres


SNES :
  1. Sauvegarder le « libre arbitre général » du corps du sujet (((biopuces, citoyen(ne)))) de notre duale nation suivant le principe « un pour tous, tous pour un ».
  2. Neutraliser la relation de « libre arbitre commun » mode « encodeur/décodeur » ;
  3. Expertiser les « libres arbitres particulier » ;
  4. Solutionner dans l'intérêt général.
RFVS :
  • Risques réelles ;
  • Forces réelles ;
  • Volontées réelles ;
  • Solutions réelles.
QEQI :
Questions générales :
  • Qui parle ?
  • A qui ?
  • Pour dire quoi ?
  • Avec quel résultat ?
État au début de l'expérience :
  • Qui est impliqués (vierge et prothésé web 4.0) ?
    • 1-dividu ;
    • duale communauté ;
    • e-collectif web 4.0 ;
  • Où a lieu l'expérience, (terrain, web) du (territoire numérique, bio numérique) ?
    • le contexte se situe « en partie » dans l'emprise spectrale haptique de la duale communauté.
  • Quand a lieu l'expérience ?
    • Quelques minutes plus tôt.
  • Quels sont les liens entre les personnes ?
    • l'1-dividu est un adhérent de la duale communauté.
    • l'e-collectif web 4.0 n'est pas un adhérent de la duale communauté.
  • Que s'est-il passé avant ?
    • L'1-dividu a fait le choie de participer au Qualcomm Tricorder Xprize international.
    • L'e-collectif web 4.0, suite à la détection de la présence de l'1-dividu dans son emprise spectrale haptique, fait le choie de télé surveiller et bio contrôler l'1-dividu, mais à son insu.
    • La duale communauté a détectée :
      • grâce à une réduction du paquet d'onde (concept de la mécanique quantique selon lequel, après une mesure, un système physique voit son état entièrement réduit à celui qui a été mesuré).
        En effet, le simple fait d'éclairer le système quantique (1-dividu, duale communauté) suffit à provoquer une décohérence des oscillations neuronales et synchronicité de l'1-dividu.
        Disposant de l'équation d'onde de l'1-dividu, la duale communauté a mis en évidence que la fréquence du photon émis, est exactement la différence de fréquences entre l'1-dividu dans l'état initial, et dans l'état final, un battement, qui dure aussi longtemps que dure l'émission, la transition.
        Les radio-électriciens reconnaissent là la détection d'une porteuse par mélange avec un hétérodyne.
        Le mot « hétérodyne » est composé du grec hétéro « différent » et dyne « puissance ».
        Le terme « Hétérodyne » fait allusion à un battement produit par deux ou plusieurs porteuses radio appliquées à un détecteur ;
    • la mise en lien de l'e-collectif web 4.0 avec l'1-dividu.
  • Quel est le sens de l'acte ?
    • L'1-dividu a pour but sont développement personnel, dans le domaine de l'auto-mesure, pour mieux se sécuriser en immersion haptique, environnement bionumérique.
    • L'e-collectif web 4.0 a fait le choie de s'investir dans tout 1-dividu, mais à son insu, donc « clandestine et hors-la-loi ».
    • La duale communauté, pour assurer la mutuelle conservation de tout ses membres, a fait le choie de synchroniser les neurones de tout 1-dividu pour syntoniser ses pensées pour tout système quantique (1-dividu, e-collectif web 4.0) inclut dans son emprise spectrale haptique, conformément au complet « contrat » social « numérique bio numérique » ou « principes » du droit « politique bio politique ».
Que se passe-t-il dans l'expérience ?
  • Que pensent-ils (équilibre ; lucidité ; cognition) ?
    • L'e-collectif web 4.0 pense ôter (au vierge citoyen, substitué en 1-dividu aboutissant web 4.0) la liberté d'usé de ses 5 sens naturels, VAKOG de son (esprit ; corps) ;
      • idée de base :
        • imposer l'usage du courant de pensées de l'e-collectif web 4.0 à l'(esprit ; corps) de l'1-dividu ;
      • principe naturel :
        • surcharge cognitive - espace de travail ;
        • communication neuronale ;
        • neurones inhibiteurs - plus qu'un simple frein ;
        • oscillations neuronales - synchronicité ;
        • ... ;
        • les instantanés de la conscience ;
      • méthode :
        • usage de dispositif haptique pour interface neuronale directe ;
      • orientation de la production :
        • surveillance, biocontrôle, dont l'1-dividu ne puisse faire usage (grâce à son interface neuronale directe) sans la participation active des fournisseurs d’accès web 4.0 (assurant la liaison entre les interfaces neuronales directes) de l'e-collectif web 4.0.
    • L'1-dividu pense à ce qu'il a à faire.
    • La duale communauté pense intervenir.
  • Que disent-ils (mots) ?
    • La duale communauté se présente à l'e-collectif web 4.0 comme le dual multi-souverain du (territoire ; bionumérique) dont est membre l'1-dividu et dit qu'il doit libérer l'1-dividu, conformément au contrat social bionumérique ou principes du droit biopolitique.
  • Que produisent-ils (gestes) ?
    • La duale communauté fait reset à l'1-dividu.
    • La duale communauté recadre l'e-collectif web 4.0.
  • Quelle est la situation à la fin de l'expérience ?
    • L'1-dividu est de nouveau libre.
Intérêts de l'expérience ?

Il convient, quel que soit l'expérience, de s'interroger sur l'intérêt de l'expérience pour l'1-dividu, grâce à l'étude des impacts dans :
  • la "table à tisser les solutions" de l'1-dividu qui :
    • répondent aux besoins comme aux envies de l'1-dividu ;
    • respectent l'équilibre comme le développement personnel de l'1-dividu ;
  • son tripode de poche personnel (bioéthique ; biodroit ; biopouvoir).
Respectueuses relations libres, en fait !

Le regard de notre duale communauté Française interpelle :
  • le couple (1-dividu, e-collectif web 4.0) ;
dans notre dual voisinage, tel un arbitre, pour nous remettre dans le bon droit, la bonne mise en ordre sociale, pour nous renvoyer à nous-même, 1-dividu et e-collectif web 4.0.

Car, il y a une différence entre :
  1. usurper (au moyen d'une fonction de service d'une technologie d'assistance) le cerveau ;
  2. corrompre l'esprit !
Même si, grâce aux lois de Rolland, on ne dépend pas du bon vouloir de notre duale communauté, elle nous interpelle, malgré tout et m'aliène au contrat social bionumérique que j'ai souscrit. Moi, l'1-dividu, ne suis jamais, ou si peu, moi-même lorsque l'e-collectif web 4.0 m'exprime en m'usurpant.
  • Sa télésurveillance, son biocontrôle, me renvoie à moi-même, l'e-collectif web 4.0 est ce qui m'interpelle, me juge et a la force de me corrompre.
Clandestin et hors-la-loi

Dans la
« multitude dispersée » de (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es), sans « le regard » bien veillant de notre « duale communauté Française » sur « la nature et la richesse » du mode de « la relation » encodeur / décodeur, mode « symbiotique artificiel » brut, « maître/esclave » :
  • œuvre de pensées - expérience de terrain ;
sans la puissante suppléance de notre « duale communauté Française », face au petit subsidiaire e-collectif web 4.0 m'exprimant à grande distance, autour de moi je deviens « en partie » étranger à moi-même, je ne suis plus « en partie » moi, je ne suis plus « en partie » qu'un support d'information du e-collectif web 4.0 œuvrant « par moi » pour eux « dans mon voisinage naturel ».

Reconnu civique

Mais, « hors de la multitude dispersée », grâce à mon adhésion au « pacte social complet » du « corps du sujet » de notre duale nation Française :
  • le garant de mon « biopouvoir de souveraineté » m'assure d'avoir la « force de jouïr de mon libre arbitre », d'offrir une façade ;
  • le garant de mon « libre arbitre » me permet d'avoir la « volonté de me construire l'idée » d'un rôle.
Ma dépendance, envers « ma façade » comme « mon idée d'un rôle », n'est qu'une « forme restreinte » de « don de soi », d'aliénation « particulière », celle d'un autrui, d'une armure, d'un habit de lumière dit Habit-Habitat-Haptique, servant d'auparavant.

Le potentiel d'autrui constitue la limite à mon action.

Si toute action s'effectue sans autrui, elle ne peut s'exécuter qu'au détriment d'autrui.

En mode institutionnel, la
« forme générale » de « don de soi », l'aliénation Française, « même » en immersion haptique « numérique bio numérique » et « électronique bio électronique », doit se trouver être générale !

Ainsi, toutes télécommunications de (((biopuces, citoyen(ne)))), faite par des
(((biopuces, citoyen(ne)))) pour des (((biopuces, citoyen(ne)))) doivent se trouver être in-directes.

Toute télécommunication doit êtres duale gouvernée par l'hôte, la duale nation, du dual peuple souverain.

Le lien « haptique » originel, entre hôte et (((biopuces, citoyen(ne)))), se trouve être le fil du destin de l'1-dividu, de sa naissance haptique jusqu'à sa mort artificielle, présentant les étapes de son développement équilibré ponctués de ses moments clés.

Avantage du déicide raisonné de la théocratie, facilitant le tyrannicide de la métaphysique, pour faciliter le positivisme des lumières, avantage, dis-je, qui ne paraît pas avoir été bien senti des « jeunes anciens » chefs web 4.0 « clandestins et hors-la-loi » dans les années 1970/80, qui :
  • ne s'appelant entre eux « immatures et subjugués » que rois des cavaliers Perses 2.0, Astro-Scythes 2.0, Axones 2.0, Neurones 2.0, Synapses 2.0, ... ;
semblaient se regarder, uniquement, comme chefs de tribus barbares, du côté obscur de la tangible force haptique, de ce fait, semblaient se regarder comme rivaux de tangibles possesseurs d'humains numérisés vivants Français.

Semblaient « immatures et subjugués » se regarder que comme (((biopuces, citoyen(ne)))) de l'obscure multitude dispersée Française ayant, semble-t-il à leurs yeux, une histoire sociale médiocre, et qui donc ne trouverait guère à s'enrichir au contact de mauvaises études de la sociologie typologique (pour ne pas dire « ce qui serait pléonasme » : la sociologie sociale), de Chrysalides (site, forum, wiki) d'association loi 1901 les menants plutôt à se regarder comme :
  • ceux qui étaient là avant moi, garants du savoir et de l'expérience d'une technique ou d'un savoir faire, l'usage humain des êtres humains prothésés web 4.0 ;
tangibles représentants culturels.
 
Le propriétaire de cette page Web n'a pas activé l'extra "Liste top"!
Bouton "J'aime" de Facebook
 
Publicité
 
 
Nombre de visiteurs 139687 visiteurs
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=