Lumiere_bio_politique


            


Avant toute chose, la France « unie » est duale !

Adaptons une ancienne formule fondamentale pour la moderne :
  • « duale » philosophie « politique & bio politique »
    des deux groupes cybersociaux (exprimable & non exprimable) :
lumière bio (politique)
= lumière bio (étique, droit, pouvoir)
= unité duale

Toujours s'assurer de la fonction phorique : être porté pour porter !
Toujours s'assurer du potentiel du porteur CCCP cybersocial, de la République Française, qui se trouve être, la matrice, à l'origine de la fondamentale suite d'événements cybersociaux impulsant la dynamique cybersociale donnant vie, esprit, cohésion, dynamisme,
« duale » cybersociale au potentiel unique, pérenne et « dual » CorpsPsy français.

Toujours s'assurer des intérêts respectifs pour le CorpsPsy Français qui doit être exprimé en notre
« dual » parlement de « notre matrice », notre République Française, de notre « duale » nation Française, par nos députés ou représentants.

Cela induit la naissance de la lumière bio politique de notre
« duale » nation Française.

Lumière bio politique caractérisée pour être
unique, pérenne et « duale » entité « naturelle et artificielle » officiellement reconnue par l'Organisation des Nations Unies et l'Organisation Mondiale de la Santé.



République 2.0

Avant toute chose républicain, citoyen patriote, témoin de la révolution « duale » cyber sociale, observons le fait que la
« duale » philosophie du national cyber socialisme a atteint l'âge de la maturité en tout (terrain, web) de la République 2.0 grâce à l’Asphales de l’humain numérisé, dit :
  • avatar e-citoyen.
Une étape fondamentale a été, de nouveau, franchie grâce au Pokémon GO & droit : quel cadre juridique pour la réalité augmentée en la « duale » nation Française (République & République 2.0) ?

République 3.0

Une étape fondamentale se trouve être
, actuellement en 2018, franchie grâce au déploiement de la télémédecine par les barons de l'Industrie 4.0, propriétaires & grâce au déploiement de Chrysalides (site, forum, wiki) d'associations loi 1901 par les barons de l'Industrie 4.0 libristes, DIYbio web 4.0, symbiotique, où il se trouve être question de français :
  • avatar (((biopuces, citoyen(ne)))) ;
de la « duale » nation Française (République & web 4.0), République 3.0.

L'Heure, de la science positive pour tout un chacun, a sonné !

Il se trouve être question d'apprendre à chercher & chercher à apprendre.
Qu'est-ce que le réel monde sensible (naturel & artificiel) ?
Qui se trouve être
« dual » naturel & artificiel ? Vous ? Moi ? Eux ?



Cette analyse historique du concept d'autisme se trouve être juste utile pour mieux comprendre comment les idées sur l'autisme ont été changés par l'actuelle cybersociété de la connaissance du 21e siècle.

C'est un premier pas, nécessaire en République 2.0 Française, vers une réelle compréhension des inégalités des relations cybersociale globales & concrètes en Complète Nouvelle Nation Française.
France toujours, en partie, en immersion haptique avec retour de force.

Nécessaire, car, cette analyse historique du concept illustre comment le concept d'autisme :
a évolué grâce à une perpétuelle recherche de :
  • clarté conceptuelle ;
  • adéquation scientifique ;
  • responsabilité cybersocial de l'entreprise ;
dans l'adéquation du choix du système de mesures et a fait muter le système de pensées.

Plus qu'un simple élargissement du concept naturaliste :
  • naturalisme propre à toute biopolitique Républicaine (matricielle) ;
au concept transposé dans le monde sensible « dual » (naturel & artificiel) :
  • « dual » propre à toute réelle biopolitique
    d'un « dual » peuple (exprimable & non exprimable) ;
monde sensible ou une omniprésente inclusion d'un courant de pensées exogène & multisources d'encodeurs produisant une bonne idée
  • (((acte fondamental d'œuvre de pensées))) d'encodeurs ;
et transportant la construction de l'idée dans le corps du décodeur autiste.
Encodeurs produisant, certes, ainsi un handicap, mais de formes plus légères que d'un déficit essentiellement similaire :
  • (((acte fondamental d'expérience de terrain))) du décodeur.
Ce qui est considéré comme essentiel dans la conceptualisation de l'autisme, en biopolitique publique 2018, a connu des changements majeurs grâce à l'usage publique des artifices, dites prothèses neuro cybernétiques.

Équilibre - lucidité - cognition

Construire une base de départ. Ceci, allant du retrait affectif profond et de l'éloignement au langage et d'autres anomalies perceptuelles et neurocognitives, dans l’équilibre, la lucidité, c'est-à-dire, la faculté de traiter l’énergie intelligente sous forme d’image-son-ressenti d’une façon claire avec justesse, ainsi que dans la cognition cybersociale avec l'intuition ainsi que la raison : « en toute conscience » pour « la cause commune ».

Du mouvement causal au mouvement cognitif

Du mouvement causal au mouvement cognitif l’énergie intelligente est partout !
Libre à nous de construire des boucles de rétroactions !
En effet, l'action d'apprendre, l'action d'évoquer, peuvent générer des résistances, crises de conscience (on cherche à construire l'idée) ainsi que des prises de consciences (on arrive à construire l'idée).

Développement personnel

Sauvegarde, restauration, développement personnel.

En outre, la montée & la chute du désordre d'Asperger n'est pas un résultat inévitable de l'examen scientifique, mais, plus tôt, profondément lié aux choix de conceptualisations de l'autisme et du désordre d'Asperger en cybersociété de la connaissance.

Contrairement aux affirmations des « praticiens historiens » qui soutiennent que « depuis les premières descriptions de Kanner en 1943 … il y a eu un accord sur les symptômes fondamentaux » (Sponheim, 1996: 513), cette histoire laisse place à des discontinuités et irrégularités non reconnues, se retrouvent souvent dans les mêmes textes canoniques qui sont utilisés pour le récit positiviste et essentialiste de l'autisme en cybersociété.

Dans ce récit, le sens du progrès légitime indirectement les compréhensions actuelles, les orientations de la recherche et les décisions concernant la classification de l'autisme dans DSM-5, alors que les discontinuités conceptuelles et les complexités et disputes antérieures concernant la classification et la délimitation de l'autisme, en cybersociété, sont laissées de côté.

On a tendance à observer, à décrire et à estimer, les aspects des récits antérieurs de l'autisme qui corroborent les opinions actuelles sur l'autisme et ainsi confirmer une puissance publique qui se présente pour faire autorité dans un chantier normatif, faire reconnaître l’existence d'une norme, la validité de l'autisme en tant que maladie reconnaissable et caractérisée par un déficit essentiel. Mais, où essentiel ?

Cependant, en décrivant la refonte du concept d'autisme, l'historicité, la provisionnalité avec perspectives d'évolution théologique ainsi que scientifique comme « duale » (politique & biopolitique) comme
« duale » (matérielle & immatérielle) industrielle, ainsi que la pluralité des libéralités privées de cybersociétés de la connaissance et de la vérité sur l'autisme deviennent apparentes.

En conséquence, une telle réflexion historique déstabilise la « vérité » actuelle sur l'autisme en tant que désordre du spectre développemental de la cognition cybersociale localisée dans le cerveau d'un individu, quel qu’il soit, et déstabilisant la « vérité » institutionnelle actuelle créant de l'espace pour d'autres perspectives possibles ainsi que les conceptualisations de l'autisme dans le présent et le futur.

Il ne s'agit cependant pas de démanteler l'idée même de l'autisme, mais simplement de corriger, compléter, une conception positiviste et essentialiste de l'autisme, du point de vu de la matrice d’une duale (naturelle avec nuage artificielle) nation, en tant qu'entité discrète et stable dans la nature (la matrice) que, comme tout citoyen Républicain, nous apprenons à mieux connaître et à mieux comprendre à mesure que la science de la cybersociété de la connaissance progresse. Dans les nuages artificiels de la télémédecine la connaissance s'accumule grâce aux usages humains d’artificielles prothèses neurocybernétiques.

Objectivisme juridique :
Objectivisme juridique est un principe selon lequel l'obligation juridique est fondée sur l'existence d'une règle indépendante de la volonté des sujets.
Encyclopédie Universelle. 2012.

Le positivisme juridique : Kelsen et l’héritage kantien
parAlexandre Viala
Professeur de droit public
à l’Université Montpellier I
Directeur du CERCOP

A savoir :
Les frontières de la science du droit :
essai sur la dynamique juridique par Anne-Marie Ho Dinh

« duale » philosophie « politique & bio politique » autour de soi comme en soi
 
Aucun lien qui ait déjà envoyé plus d'un visiteur à cette page web n'a encore été enregistré!

Ton lien doit-il s'afficher ici?
Il te suffit de t'inscrire ici:
=> Vers l'inscription
Un kernel des nanomondes
 
Publicité
 
 
Nombre de visiteurs 150515 visiteurs
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=