Art dapprendre 10
Comment retenir un discours
sans prendre de note ?


Préambule - Relaxation - Induction - Transe

1 - En préambule, installez un climat de confiance propice à la relaxation.

Faites le point
de vos connaissances

Si vous êtes dans l’impossibilité de prendre des notes, faites le point de vos connaissances, avant le discours, sur le thème qui va être traité.

But, trouver pendant le discours, des points de comparaison qui servirons d’ancrages.

2 - En relaxation, « installez un climat de paix », propice à l'induction.

Installez-vous bien !

En pratiquant « 10 minutes de relaxation dirigée », entrez dans un état de conscience paisible, réceptif à l'autre.

3 - En induction, « installez un état de conscience » propice à la transe.

(((comportement, process, état)))

Lorsque l’oratrice fait son entrée :
  1. fermez les yeux :
    motivez-vous au maximum sur le thème ;
  2. toujours les yeux fermés :
    intensifier votre attention sur l'oratrice ;
  3. gardez les yeux fermés :
    jusqu'au moment ou l'oratrice vous parle.
Quand l'oratrice vous parle, ouvrez les yeux !

Fixez l'oratrice, fascinez-vous d'elle (V.A.K.O.G.) !

Agissez comme s’il n’y avait plus qu’elle !

Soyez attentif dès le début de l’exposé !

L'oratrice indique souvent le plan qu’elle va suivre.

Répétez à "pleine voix basse" les parties importantes :
  1. les exemples ;
  2. les comparaisons ;
qui sont de bons ancrages.

Soyez attentif à la fin de l’exposé !

Souvent elle fait une conclusion, résume l’essentiel.

Lorsque le discours est terminé !

Concentrez-vous, sans bouger, pour faire (mentalement) un résumé :
  1. fermez les yeux :
    motivez-vous au maximum sur le thème ;
  2. toujours les yeux fermés :
    intensifier votre attention sur l'oratrice.
Évoquez le plan, l'introduction, les exemples, les passages qui ont éveillés votre attention, la conclusion.

Faites, une seconde fois, se dérouler devant vous la conférence.

Rassurez-vous, vous constaterez que l’on a la capacité de faire défiler les images comme les mots à une vitesse prodigieuse.

Un discours d’une heure peut être révisée (mentalement) en moins de 30 secondes.

Cette phase, l'évocation, est importante

L’Évocation doit être exécuté immédiatement après le discours.

Respectez la !

Refaite une évocation (mentale) le soir même.

Là, prenez des notes si nécessaire.

« duale » philosophie « politique & bio politique » autour de soi comme en soi
 
Aucun lien qui ait déjà envoyé plus d'un visiteur à cette page web n'a encore été enregistré!

Ton lien doit-il s'afficher ici?
Il te suffit de t'inscrire ici:
=> Vers l'inscription
Un kernel des nanomondes
 
Publicité
 
 
Nombre de visiteurs 147898 visiteurs
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=