Art dapprendre 22
Désensibilisation

Qu'est-ce que la Désensibilisation ?

Le recadrage ?
 
La Désensibilisation est une méthode qui, par un entraînement progressif, conduit l'être vivant à ne plus ressentir d'émotion devant une situation qui aurait, avant entraînement, provoqué des réactions émotionnelles.
 
Il s'agit de faire revivre mentalement des situations d'examen dans lesquelles l'être vivant a ressenti des émotions, l'empêchant d'être totalement maître de ses moyens.
 
On apprend à l'être vivant à détendre son couple (esprit ; corps) à chaque fois qu'il évoque ces situations. Cet entraînement a pour but de "casser" le Réflexe Cognitivo-Comportementale : (examen = émotion) pour ancrer un nouveau Réflexe Cognitivo-Comportementale :

                 {équilibre ; lucidité ; cognition}
Examen =  {résistance ; crise ; recadrage}
                 {sauvegarde ; restauration ; développement}.
 
Mieux comprendre l'idée de base
 
Notre passé ne nous lâche pas, on vit avec.
 
Tout notre passé, nos souvenirs, nos expériences, nos productions de bonnes ressources, grâce aux bonnes pratiques de nôtre tripode de poche personnel (bioéthique ; biodroit ; biopouvoir), sont conservés en nous, même si l'on a ni l'impression ni le souvenir des Réflexes Cognitivo-Comportementales.

Les millions d'expériences réalisés depuis les années 1950 dans le monde viennent toutes confirmer cette thèse.

Un être vivant mis sous hypnose peut revivre, par hypermnésie, des scènes de son enfance vieilles de plus de 50 ans avec la même intensité que lorsqu'il les a vécues dans son milieu environnant, sa culture de l'époque.
Il est capable de se souvenir de détails de cette époque avec une grande précision.

Des expériences des Centres de Stimulation Cérébrale Profonde ont montré qu'en stimulant avec un faible courant électrique certaines parties de son cerveau, un être vivant était capable de se remémorer certains souvenirs qu'il avait "apparemment" totalement oubliée.
Les êtres vivants de ces expériences sont toujours les premiers étonnés de pouvoir retrouver les traces mnésiques de scènes quelque fois très anciennes.

Il est intéressant de noter comme de comprendre que ces souvenirs que l'on croyait oubliés, que l'on croyait disparus de notre mémoire, non seulement sont toujours présents, mais risquent de créer en nous des Réflexes Cognitivo-Comportementales qui peuvent aller à l'encontre des bonnes pratiques de nôtre tripode de poche personnel (bioéthique ; biodroit ; biopouvoir), même 50 ans après.

Parmi les anxiétés (RCC), beaucoup sont dues à ce que l'on appelle des réactions conditionnées.

Prenons l'exemple d'un enfant qui a été violé par un homme et qui a eu très peur :
 
il risque de conserver une peur panique des hommes, lorsqu'il sera adulte.
Suite au viol, il peut souffrir du critère de référence permuté des captifs et être victime de leurs déviances et addictions dans son milieu environnant. Il en est souvent de même pour la peur des femmes, car elles adoptent facilement une attitude de rejet ou d'évitement.

Après avoir suivi l'entraînement que nous décrivons plus loin, des personnes ayant connu des troubles dus à la peur ont pu se guérir ou se faire guérir de leur anxiété (RCC) pour ainsi goûter aux joies des douces rencontres.

Ces expériences vécus, plus ou moins oubliés, sont à l'origine de nos Réflexes Cognitivo-Comportementales.

Si nous n'en avons pas conscience, notre subconscient (Domaine de processus mentaux échappant plus ou moins complètement au champ de la connaissance, tout en ayant pu y parvenir déjà et susceptibles d'y revenir, mais exerçant toutefois une influence plus ou moins marquée sur le cours de la vie mentale. Définition de "Vocabulaire de la Psychologie" de Henri PIERON.) lui s'en souvient.

Si, dans le passé, certains facteurs, ou certaines conditions, ont été pour nous une source d'anxiété (RCC), ces mêmes facteurs, ou conditions, déclencheront à nouveau notre anxiété (RCC) dans le futur.

Même si l'état présent ne contient alors aucune menace réelle pour l'équilibre comme le développement.

Il en est de même en ce qui concerne les examens.

Nous constatons souvent auprès des personnes qui viennent nous parler, que la source de leur anxiété (RCC) remonte à leur petite enfance ou à leur adolescence.
 
Le propriétaire de cette page Web n'a pas activé l'extra "Liste top"!
Bouton "J'aime" de Facebook
 
Publicité
 
 
Nombre de visiteurs 137416 visiteurs
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=